CNSS

3ème CONGRES DE LA SOCIETE CAMEROUNAISE DE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL

Plaidoyer pour un renforcement des capacités et échange de bonnes pratiques.

 

Le Directeur Général Adjoint, Flore Martine NGNINGONE OBAME, a récemment conduit la délégation des experts de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale aux assises du 3ème Congrès de la Société Camerounaise de Sécurité et Santé au Travail (SCSST), tenues à Douala, au Cameroun, sous le thème : « Enjeux et défis de la Sécurité et Santé au Travail dans les transports en Afrique ».

Cette rencontre de haut niveau avait pour objectifs de contribuer à la formation continue des praticiens en sécurité et santé au travail et en hygiène industrielle, d’établir des standards pouvant servir de référentiels dans la pratique de la sécurité et santé au travail, de créer et renforcer les liens de coopération et d’amitié entre les personnes et les organisations impliquées dans la sécurité et santé au travail dans le secteur des transports notamment.

Il s’agissait également, pour les participants, de mener des réflexions sur la nécessité de promouvoir le respect du code international d’éthique pour le personnel de santé au travail (CIEPST) et d’apporter aux pouvoirs publics et aux autres partenaires sociaux une expertise pour le développement de la sécurité et santé au travail.

Le congrès de Douala a débouché sur plusieurs recommandations portant notamment sur l’adoption d’une liste décrivant le contenu d’une boite de secours pour véhicules ; l’adoption d’un protocole de surveillance de la santé des conducteurs de véhicules et engins, adapté aux différents secteurs d’activités et assorti d’une liste officielle des pathologies incompatibles avec l’aptitude à la conduite.

D’autres recommandations ont été formulées par les participants allant dans le sens de promouvoir le développement de la recherche en Sécurité et Santé au Travail dans le secteur du transport et favoriser le renforcement des capacités en matière de formation et de sensibilisation des acteurs et partenaires concernés.

Le 3ème Congrès de la Société Camerounaise de sécurité et de santé au travail était organisé par le pays hôte, en partenariat avec l’Interafricaine de la Prévention des Risques Professionnels (IAPRP).

Les participants, environ deux cent cinquante (250), venaient de seize (16) pays d’Afrique et d’Europe, notamment la Belgique, la France, l’Italie, le Benin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Mali, la Mauritanie, le Sénégal et le Togo.

JOURNEES MONDIALES DE L’HABITAT ET DE L’ARCHITECTURE

CNSS Immo dévoile ses offres ! 

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale à travers sa société civile immobilière (SCI), CNSS Immo, a pris une part active aux manifestations relatives aux Journées Mondiales de l’Habitat et de l’Architecture, célébrées dans les locaux de l’Institut Français de Libreville, sous les thèmes « Les technologies de pointe, un outil innovant pour transformer les déchets en richesse » et « Architecture, logement pour tous ».

Aux côtés d’autres agences immobilières et acteurs exerçant dans le domaine de l’immobilier, CNSS Immo a saisi cette occasion pour faire la promotion de ses produits. Outre la présentation de la structure CNSS Immo et du patrimoine immobilier de rapport sous gestion (villas et résidences), un accent tout particulier a été mis sur les villas de haut standing de la Cité CNSS d’Okolassi, dans le deuxième arrondissement de la commune de Ntoum, à environ 31 kms au sud de Libreville.

La Cité CNSS d’Okolassi est un cadre de vie attrayant, avec toutes les commodités : une école maternelle et primaire fonctionnelle qui a ouvert ses portes au titre de l’année scolaire en cours, des aires de jeu et de sport et un marché couvert déjà exploitable. D’autres espaces sont dédiés au développement des pôles commerciaux, de divertissement et autres lieux de culte pour le confort des futurs acquéreurs à l’horizon 2022.

Très fréquenté, le stand de CNSS Immo n’a pas désempli quarante-huit (48) durant, suscitant l’intérêt de nombreux visiteurs, avec à la clé la vente d’une villa de trois (03) chambres in situ ; dans le bloc des 163 résidences disponibles, dont 58 ont déjà été livrées à ce jour. Le reste des logements en phase de finition devrait être livré d’ici la fin d’année en cours.

Dans le même temps, de pertinentes informations, explications et autres renseignements ont été fournis aux visiteurs sur la deuxième phase du projet de l’agglomération d’Okolassi ville ; portant aménagement et construction de 1000 logements. La CNSS affine actuellement les discussions et négociations avec ses partenaires sur ce projet dont les premières résidences devraient être livrées en 2022.

Placées sous le Haut Patronage du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Julien NKOGHE BEKALE et organisées par le Ministère des Aménagements Fonciers, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement, en collaboration avec l’Institut Français du Gabon, les Journées Mondiales de l’Habitat et de l’Architecture ont été sanctionnées par la remise officielle de l’autorisation d’exercer les métiers du secteur immobilier à CNSS-IMMO, par arrêté du Ministre des Aménagements Fonciers, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement.

RUN IN MASUKU 2019

Marius OPONA LENDENGUE, Christian GNINGA et la CNSS sur le podium !

 

La seconde édition du 10 km de Franceville baptisé « Run in Masuku »  supervisée par le Chef de l’Etat, Ali BONGO ONDIMBA, s’est achevée dans l’apothéose, samedi 28 septembre écoulé, sur la place des fêtes de Franceville, dans la province du Haut-Ogooué.

Avec près de 200 coureurs, amateurs et ‘’semi-professionnels’’, inscrits par la Direction Régionale de l’Ogooué-Lolo et du Haut-Ogooué (DROLHA), la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), par ailleurs partenaire officiel de l’évènement a enregistré une moisson honorable à plus d’un titre. Dans la catégorie ‘’semi-professionnels’’, la CNSS a en effet occupé les deux premières marches du podium, grâce à Marius OPANA LENDENGUE et Christian GNINGA qui ont respectivement réalisé des chronos de 34’ 54’’ et 36’ 41’’.

Au classement général, chez les messieurs notamment, après une course plutôt bien menée, les CNSSistes Boris BOUSSOUGOU (52’ 53’’) , Nelson NGABINA (55’ 57’’) et Gildas BISSOUAKI (01h 02’ 31’’) ont été les trois premiers à franchir la ligne d’arrivée, sous les regards bien enthousiastes du Directeur Général de la CNSS, Romaric Ghislain YOUMOU MBODOT, du Secrétaire Général, Dr Laurent YAMI et du Directeur Régional de la DROLHA, Romaric NGOMO MENIE.

Du côté des dames, les premières CNSSistes s’appellent :  Judith BOUDERA (01h 02’ 31’’), Luce OSSAMY (01h 29’ 50’’) et Mich NTZIEMBA (01h 31’ 42’’).

Pour ces champions, honorer l’institution qui réitère son engagement pour la promotion du sport dans notre pays, à travers sa cellule CNSS Sport & Loisirs, a été leur principale motivation.

Le bouquet final a été la remise des trophées et récompenses aux différents vainqueurs par le Directeur Général de la CNSS et le Coordonnateur de la Cellule CNSS Sport & Loisirs, suivie d’une collation dans les locaux de la DROLHA.

Rendez-vous est pris pour l’édition 2020.

 

   

Sous-catégories