CNSS

PREVENTION ET DEPISTAGE DES CANCERS FEMININS

 La CNSS se mobilise.

 

Comme chaque année, la CNSS déploie sa stratégie d’information et de sensibilisation tout au long du mois d’octobre pour marquer son engagement et son implication à la campagne de prévention et de dépistage des cancers féminins dénommée  « Octobre Rose » aux côtés de la Fondation Sylvia BONGO ONDIMBA pour la Famille.

Un point d’information a été installé sur l’esplanade du Siège de la CNSS. De même qu’un espace dedépistage gratuit a été mis à la disposition des femmes au Centre d’Action Sanitaire et Sociale Gisèle AYOUNE (CASS-GA). Pour couronner le tout, les femmes CNSSistes ont opté pour un dress code évocateur ; revêtir un vêtement ou un accessoire rose tous les jeudis durant le mois d’octobre, en signe de soutien à la lutte contre les cancers féminins au sein de l’organisme.

Octobre Rose

La CNSS confirme son engagement dans la lutte contre les cancers féminins.

Faites-vous dépister !

 

CNSS/ REPRESENTANTS DES RETRAITES

L’exigence d’un dialogue social apaisé !

C'est l'ambition fermement affichée par la nouvelle équipe dirigeante de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, à l'occasion de la rencontre qui s'est tenue le vendredi 11 septembre dernier, dans la salle du Conseil d'Administration avec les représentants des retraités gérés par l'Institution ; dans le strict respect des mesures gouvernementales de lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Ce contact direct avec les membres du Syndicat National des Travailleurs Retraités (SNTR), de l'Association Nationale des Retraités du Gabon (ANAREG) et de l'Association Nationale du Secteur Privé et Parapublic (ANSPP) a permis au Directeur Général, Romaric Ghislain YOUMOU MBODOT, de remettre sur la table les questions relatives à la gestion de l'Institution et des conditions de vie du retraité ; en lui conférant une image positive, rassurante et valorisante.

De fait, il s'agit pour la Direction Générale de rétablir avec ses partenaires privilégiés que sont les retraités, un partenariat gagnant-gagnant, de restaurer un dialogue social apaisé, fécond et permanent avec la CNSS pour un rendement plus optimal ; un partenariat de relais d'informations et surtout de confiance, instruit par le Président de la République, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA.

L'autre temps fort de cette rencontre découle de l'exposé du Directeur des Prestations Techniques (DPT) sur la gestion des prestations de la branche pensions. Après avoir rappelé la mission principale de son département ; celle de rendre effectif le service des prestations sociales, de mettre à la disposition de l'Agence comptable, l'ensemble des droits admis en paiement, ainsi que les éléments justifiant leur ouverture ou régularisation, Romaric Bérenger NGOMO MENIE, interface désigné, a fait une présentation exhaustive de la situation des dossiers Pensions de Vieillesse, d'Invalidité et de Décès (PVID) en instance entre 2017 et 2020.

On retiendra de cet exposé que, fixé à 768 dossiers en 2017, le nombre moyen de dossiers de pensions générés en paiement trimestriels a fortement diminué entre 2018 et 2019 pour atteindre le plancher (351). Cependant, l'on enregistre une amélioration significative de cette moyenne en 2020 ; où il s'est établi à 1059 dossiers par trimestre.

Les représentants des retraités, par la voix du secrétaire général du SNTR, Thierry Georges OGOULA, ont salué cette initiative de la Direction Générale, qui arrive fort à propos et qui remet au goût du jour la franche collaboration avec la CNSS. Ils n'ont pas manqué d'évoquer les problématiques liées aux conditions existentielles du retraité afin que « le retraité ne doit plus être traité comme un résidu de la société ».

Au nombre des préoccupations exprimées par la corporation des retraités : la mise en place d'un cadre légal d'échanges et la construction d'une maison du retraité pour améliorer sa prise en charge.

Sous-catégories