CNSS

RENCONTRE CNSS/ BGFIBANK 2021

La situation financière de la CNSS examinée.

 

Le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), Patrick OSSI OKORI s’est récemment entretenu avec le Directoire du Groupe BGFIBank Gabon, conduit par son Président Directeur Général, Henri Claude OYIMA, dans les locaux de cette institution financière.

Au menu de cette entrevue, la situation financière de la CNSS dans les livres de BGFIBank Gabon, les projets de réformes organisationnelles, fonctionnelles et techniques en cours à la CNSS autour du plan de restructuration, l’accompagnement de BGFI dans ce cadre, ainsi que le prochain Conseil d’Administration de l’hôtel Mandji de Port-Gentil.

Le patron de la CNSS a présenté la situation financière de l’institution, avant d’évoquer avec le Directoire du Groupe BGFIBank la situation des comptes de la CNSS dans les livres de BGFI. Sur cette question, les deux parties se sont félicitées de la bonne tenue des comptes de l’organisme depuis quelques mois. Au regard de cette embellie, le Président Directeur Général du Groupe BGFIBank a tenu à encourager la Direction Générale de la Caisse à poursuivre ses efforts dans ce cadre.

A ses interlocuteurs, Patrick OSSI OKORI a également présenté le projet de restructuration de la CNSS. Des projets de réformes structurelles et de dynamisation des métiers et des activités support qui vont permettre à la Caisse, dans le cadre d’un plan d’action triennal de recouvrer ses grands équilibres et d’optimiser la satisfaction des parties prenantes ; dont les assurés et les collaborateurs sont au cœur de ce dispositif.

C’est dans cette optique que le Directeur Général de la CNSS a sollicité l’appui et le soutien du Groupe BGFIBank en tant qu’institution financière d’une part, et membre influent de la Confédération Patronale Gabonaise (CPG) d’autre part.

La réunion a pris fin avec les discussions autour de la tenue prochaine du Conseil d’Administration de l’hôtel Mandji de Port-Gentil, dont la CNSS et BGFI sont les principaux actionnaires. A noter que dans le cadre de ce partenariat, le Directeur Général de la CNSS assure la Présidence du Conseil d’Administration de cette co-entreprise.

 

 

MANAGEMENT DE LA QUALITE

Vers une refonte totale du SMQ.

Une délégation de l’Agence Nationale de Normalisation (AGANOR), conduite par son Directeur Général, Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, a été reçue le 07 juillet 2021 par le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), Patrick OSSI OKORI, en présence de quelques collaborateurs.

Les échanges ont porté sur le projet de refonte du Système de Management de la Qualité (SMQ) de la CNSS. Déjà envisagé par les précédentes équipes dirigeantes de l’institution, ce projet a ainsi été relancé par les deux parties qui, à la faveur de cette rencontre, ont examiné les différents axes de collaboration.

Déterminée à améliorer son fonctionnement et de mieux satisfaire aux exigences des parties prenantes, la CNSS entend redynamiser son Système de Management de la Qualité. Autrefois certifiée à la norme ISO 9001 version 2008 par l’Agence Française d’Assurance Qualité (AFAQ/AFNOR), l’institution a vu, au fil du temps, ses performances décliner avec la perte dudit certificat ; impactant négativement la qualité de ses prestations et son image.

Pour l’AGANOR, il était question de réaffirmer sa volonté d’accompagner la CNSS dans la réalisation de ses objectifs de satisfaction clients et/ou partenaires. L’Agence fonde ses motivations sur les performances passées de la CNSS, qui la hissaient au diapason des standards internationaux en matière de management de la qualité.

Ainsi, dans les tout prochains jours, les Qualiticiens des deux établissements dresseront un état des lieux du niveau actuel de fonctionnement du SMQ de la CNSS ; étape nécessaire à cette démarche dont l’objectif pour l’institution est l’évolution vers la norme ISO 9001 version 2015 et son arrimage aux lignes directrices de l’Association Internationale de Sécurité Sociale (AISS).

Rappelons que l’Agence Nationale de Normalisation a été créée par le décret n° 0227/PR/MIMT du 23 juin 2014. C’est un établissement public à caractère administratif dont la mission principale est de mettre en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines de la Normalisation, de l’Evaluation de la Conformité, de la Promotion de la Qualité et de la Métrologie, en liaison avec les administrations et les organismes concernés.

COOPERATION CNSS/ CNPS/ CGRAE 2021

Tirer profit des expériences des Caisses sœurs de Côte-d’Ivoire.

 

Une délégation de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) du Gabon, conduite par son Directeur Général, Patrick OSSI OKORI, a séjourné du 21 au 30 juin 2021 à Abidjan.

Après les civilités d’usage à l’Ambassadeur du Gabon près la République de Côte-d’Ivoire, son Excellence Monsieur Faustin MOUNGUENGUI NZIGOU, la délégation a mis un point d’honneur à visiter, tour à tour, la Caisse Générale de Retraite des Agents de l’Etat (CGRAE), la Direction Générale de la Protection Sociale (DGPS) et la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS).

Ce séjour ivoirien a permis aux Experts de la CNSS de s’instruire de l’expérience de la CGRAE et de la CNPS en termes de partage d’expériences et de bonnes pratiques. De fait, cette mission s’inscrit dans le cadre d’un processus de restructuration ambitieux de la CNSS et d’un benchmarking des processus et de bons procédés d’administration, de pilotage et de gestion d’un Organisme de Prévoyance Sociale (OPS).

Occasion pour le patron de la CGRAE, Abdrahamane TIEMOKO BERTHE, lors de l’ouverture des travaux, de partager plusieurs axes de développement de cette Institution qui demeure une référence du système de prévoyance sociale de la Côte-d’Ivoire. Il s’agit notamment ; du contrôle des prestations, de la lutte contre la fraude et du contrôle physique des pensionnés.

Aussi, a-t-il souligné que les performances de cette institution découlent des réformes de gouvernance, de refonte du Système d’Information et d’extension de la couverture sociale pour répondre aux besoins des travailleurs des secteurs public et privé et leurs ayants-droit, aux exigences de l’AISS, aux ratios prudentiels de la CIPRES, etc. Toutes choses qui ont permis à cette Caisse d’atteindre l’autonomie financière, adossée à un système de management de la qualité et à une communication institutionnelle efficiente.

Lors des différentes séances de travail, plusieurs thèmes ont été débattus. Il s’agit notamment de la coordination des droits liés à la pension de vieillesse entre les deux Caisses, du projet de retraite complémentaire, de la création d’une nouvelle branche AT/MP au profit des Fonctionnaires et Agents de l’Etat, de la réforme des risques professionnels, de la digitalisation du système d’information et de la politique d’investissement de ces Caisses, etc.

Le point d’orgue de cette mission a été le passage de la délégation gabonaise à la CNPS, où se sont déroulés l’essentiel des échanges. Le Directeur Général de cette institution, Charles KOUASSI a saisi cette opportunité pour souligner l’intérêt affiché par les employeurs et les salariés du secteur privé de sauver la branche des pensions de retraite déficitaire en 2008 et la pression exercée sur l’Etat par les partenaires sociaux pour réformer le régime de base.

Consécutivement à ce plaidoyer, les textes législatifs et réglementaires pris ont donc réorienté les statuts de ladite Caisse et permis à la CNPS de redéfinir la gouvernance de l’OPS, en accordant plus de pouvoirs au Conseil d’Administration et en déployant une batterie de mesures de transformation opérationnelle, financière, informatique et d’investissement afin de consolider le régime de base de la retraite. Ce dispositif est complété par une nouvelle réglementation du régime de sécurité sociale visant l’élargissement de la couverture aux Travailleurs Indépendants.

La visite de l’Institut de Formation aux Métiers de la Sécurité Sociale (IM2S) a constitué la dernière étape de ce séjour d’imprégnation de la délégation gabonaise en terre ivoirienne. A titre de rappel, l’IM2S a formé 70 agents de la CNSS du Gabon dont la plus grande promotion y a été inscrite en 2018.

En somme, de bons enseignements à retenir sur le modèle ivoirien au terme de cette visite de travail avec les Caisses sœurs de Côte-d’Ivoire (CNPS et CGRAE), qui demeurent aujourd’hui des modèles de résilience et de réussite en Afrique.

 

Sous-catégories